13,90 €

Réf. : liv-0044  (Livres)

  • ISBN : 978-2-9551036-6-1
  • Nombre de pages : 100
  • Format : A5
  • Reliure : couverture pelliculée dos collé
  • Code EAN : 9782955103661

UN AUTISTE EN SOCIETE !

Nouveauté
 

« Un homme très contrasté, à la fois gentil, timide et doux, très altruiste et très autocentré, très intelligent et très naïf, humble et fier, voire immodeste, mais sans vanité, ni volonté de pouvoir », Dr Bruno Gepner, enseignant-chercheur, médecin psychiatre

« Il n'y a que des existences singulières. Il n'y pas d'être handicapé. Il y a seulement des êtres multiples inassimilables les uns aux autres et irréductibles à un seul signifiant. Chacun d'entre eux prend sa forme tout au long d'un itinéraire à nul autre pareil. »
Charles Gardou, anthropologue, professeur à l'Université Lumière Lyon 2, auteur de "La société inclusive, parlons-en ! Il n'y a pas de vie minuscule" (érès)

« L’adhésion à ces clubs serait-elle une façon détournée de s’inclure dans une société qui accepte difficilement la différence ? »
 Christine Philip, maître de conférences honoraire en Sciences de l’Education, INS HEA

 
Responsable associatif, salarié, marié et père de famille aimant, Jean-Marc BONIFAY s’est découvert autiste Asperger dans la foulée du diagnostic de son propre fils. Il a fondé et préside depuis une décennie la dynamique association Autisme APACA, faisant de la cause autistique son cheval de bataille et son intérêt particulier.
 
Après Autiste de Père en Fils !témoignage intime sur son autisme et celui de l’un de ses fils, Jean-Marc BONIFAY élargit ici le propos à la lumière de son investissement au sein de clubs tels que le Rotary ou l’Ordre Militaire et hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem.
Prolixe et chevaleresque mais aussi candide et maladroit, l’auteur est plus à l’aise face à la caméra ou en conférence, le micro à la main, qu’en réunions amicales informelles. C’est là l’un des paradoxes de ce handicap dit invisible qu’est l’autisme sans déficience intellectuelle, que de passer pour « normal » ou au pire « décalé », tandis que chaque instant en société est vécu au prix d’immenses efforts d’adaptation.
 
Bénévoles caritatifs ou simples curieux, cette balade vous invite à découvrir, ou redécouvrir, les clubs services avec les yeux d’une personne autiste. Il vous conduira aussi de « l’autre côté du décor », peu connu du grand public mais si familier pour nos quelques 800 000 citoyens autistes français et leur famille. Personnes autistes et leurs proches, professionnels, ceci est le récit d’une personne autiste qui a fait sienne la devise « Servir d’abord ».